Réseaux fédéraux

Les LGC fournissent les coordonnées NAD 83 (SCRS) d’environ 160 stations du Réseau de base canadien (RBC) et d’environ 3 000 repères altimétriques observés par GPS (HSN/SuperNet). De plus, les coordonnées altimétriques en CGVD 28/2013 et horizontales en NAD 83 (original) sont offertes pour plus de 100 000 stations des réseaux de premier ordre classiques. Vous trouverez une carte interactive des réseaux de contrôle passif à l’adresse : http://webapp.geod.nrcan.gc.ca/geod/data-donnees/passive-passif.php?locale=fr.

Réseau de base canadien (RBC)

LGC a établi les stations du RBC dans les années 1990 pour compléter le Système canadien de contrôle actif (SCCA) et pour ancrer la densification des réseaux provinciaux de haute précision. Les stations du RBC sont des piliers stables sous forme d’embases à centrage forcé destinées à un positionnement GNSS de haute exactitude à époques multiples. En moyenne, ces piliers sont espacés de 200 km dans la majeure partie du Canada méridional, de 500 km dans la partie septentrionale des provinces les plus étendues et de 1 000 km dans les territoires. Toutes les stations du RBC ont déjà été observées au moins quatre fois à intervalles de cinq à sept ans en vue d’estimer les changements locaux des coordonnées et de calculer une grille nationale des vitesses. Cette grille de vitesses est devenue un outil essentiel pour convertir les coordonnées géodésiques entre les époques adoptées du NAD 83 (SCRS) et pour tenir compte de l’effet systématique des mouvements de la croûte dans la partie canadienne de la plaque nord-américaine.

GPS on Benchmarks (SuperNet de haute précision)

Ce réseau étendu compte quelque 3 000 stations qui ont été observées avec le GPS (n’incluant pas le RBC) et sont rattachées au NAD 83 (SCRS) à l’époque 1997 ou 2002. Le réseau fédéral HPN (Supernet) a été observé pour vérifier l’exactitude des modèles du géoïde et de produire la transformation altimétrique HTv2*. Dans ce réseau, LGC a réobservé avec le GPS divers repères altimétriques plus anciens rattachés au départ par des méthodes d’arpentage classiques. L’interface Web du réseau HPN se trouve à l’adresse : http://webapp.geod.nrcan.gc.ca/geod/data-donnees/passive-passif.php?network=hp3d&locale=fr.

*La version 2.0 de la transformation altimétrique (HTv2) est un modèle du géoïde hybride. Elle est fondée sur le modèle du géoïde antérieur CGG 2000 qui a été déformé pour s’adapter aux altitudes publiées des repères altimétriques en CGVD 28.